Il n'y a rien de plus essentiel que le superflu...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pénétration secréte. (A & M)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Giordano
Ipod nano


Féminin
Nombre de messages : 152
Age : 25
Nationalité : Italiano-grécque
Spring Mood : L'humeur, c'est ça?
Date d'inscription : 15/02/2008

Spring Person
Péché Mignon: L'orgueil a cela de bon qu'il préserve de l'envie. [V. Hugo]
Top Spring Line:
100/100  (100/100)
On Spot:

MessageSujet: Pénétration secréte. (A & M)   Mar 19 Fév - 20:16

    Une fois encore Alexandra déjeuner seule. A chaque fois c’était pareil depuis quelques jours déjà. Sa mère ne rentrait pas à midi, et elle ne voyait pas non plus l’utilité de rentrer mis à par se taper encore plus de route. Et Robbie depuis quelques temps n’était pas très disponible avec ses cours. Elle se retrouva donc comme depuis déjà presque une semaine, devant un sandwich qu’elle acheté de chez la boulangerie, un une canette de coca cola non light et un souvent une mini tarte au pomme. Elle se pausa sous un arbre, pour une fois qu’il faisait beau, autant en profiter. En même temps, elle avait posé à coté d’elle son livre d’histoire. Elle n’avait malheureusement pas eu le temps de réviser. Et si une chose pouvait l’insupporter c’est de se retrouver à un cours sans rien comprendre, ou sans savoir de quoi il s’agit. Elle dévorait sans prêté attention à ce qu’il se passait autour d’elle. Elle n’avait d’ailleurs relevé la tête qu’un moment lorsqu’elle s’était reçue un ballon de foot en pleine tête. Elle n’avait malheureusement pas eu le temps de grogner que le groupe de jeunes s’était déjà éloigné. Elle finit par se re-plonger dans son sandwich qu’elle eu bientôt finit. Avant de s’attaquer à sa tartelette. Tout en la mangeant, elle lisait sa leçon en répétant dans sa tête les termes importants. Il y en avait tellement. Mais elle n’avait pas à se plaindre. Elle avait, heureusement pour elle, une excellente mémoire. Au bout de deux fois. Elle connaissait déjà toute la leçon. D’ailleurs c’est ce qu’elle fit. Malgré quelques fois, où elle avait eu du mal à se relire. En même temps, l’écriture d’une gauchère n’était jamais vraiment facile à décortiquer. Mais la sienne devait être sans doute la pire. Elle finit par se lasser de son activité. Et décida de fermer son livre, de sortir son I-phone, en cherchant qu’est ce qu’elle pouvait bien faire, pendant près d’une heure encore. Elle se connecta sur internet rapidement, mais rapidement elle s’en lassa. Elle finit par se brancher sur sa playlist. En s’assouplissant contre l’arbre. Enfin s’assouplit pendant quelques minutes, jusqu’à qu’une chanson intruse, assez rock sur les bords, la réveilla. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle vit un jeune garçon de sa classe. Elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de lui parler. C’est pour cette raison qu’elle n’allait pas tarder à le faire. Elle était plutôt du genre à partir facilement vers les autres. Elle se leva en le voyant assied sur un banc. Lui au moins était plus classe qu’elle. Elle laissa pourtant ses affaires sous l’arbre. Sauf son coca et son I-phone, qu’elle prit avec elle.

    " Hey, je peux m’asseoir à coté de toi ? "


    Avait elle demandé gentiment. Mais n’avait pourtant pas attendu de réponse pour s’exécuter. Elle se tourna vers lui et le fixa une fraction de seconde. Avant d’enfin trouver quelques choses à dire. Au cas où,il ne savait pas vraiment qui elle était.

    "Hum, je sais pas si tu sais, mais je suis en troisième année aussi. Dans l’amphi on est beaucoup. On n’a pas forcement l’œil à voir qui est avec nous. Sauf quand on s’appelle Alexandra et qu’on a vraiment rien à foutre que de comptait les gens de la classe. "


    Elle fit un petit sourire gênée. Elle parlait beaucoup parfois, ce qui pouvait agacé certains gens. Mais elle mourait d’envie de connaître tout les 3éme années. C’était une petite obsession.


Dernière édition par Alexandra Giordano le Mar 19 Fév - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxxie Winchester
Petit Ipod Shuffle


Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Spring Mood : Joueuse
Date d'inscription : 13/02/2008

Spring Person
Péché Mignon: Luxure quand tu nous tiens...LES FEMMES PARDI!
Top Spring Line:
100/100  (100/100)
On Spot:

MessageSujet: Re: Pénétration secréte. (A & M)   Mer 20 Fév - 1:01

- Maxxie! Tu restes manger à midi?

"Ouais, j'avais pas vraiment envie de rentrer aujourd'hui, et puis tu manges ici toi non?"

- Je suis désolé Max! Mais j'ai un rendez vous chez le médecin, je ne reste donc pas aujourd'hui, désolé!

Le jeune homme s'en alla, laissant le garçon seul à ses occupations. Qu'il regrettait d'être venu à pied ce matin, il ne pouvait pas rentrer rapidement chez lui, et donc il devait se coltiner la nourriture infâme de l'université, qui était bien trop grasse et trop riche, et vraiment pas adapté pour la ligne du jeune homme. Ce qui le détourna de toute faim possible. Il était adossé contre un mur, et c'est à ce moment, sortant de sa poche, un paquet de cigarettes, qu'il en saisit une parmi tout le paquet, et alluma sa cigarette, qui se trouvait maintenant pincée entre ses fines lèvres. La fumée s'échappa de la cigarette, lorsque la flamme du briquet avait réussi à enflammer cette petite tige. Il tira alors sur sa cigarette, contemplant la cour de l'université, quasiment vide, et il se mit à recracher la fumée, en se levant du mur, pour aller marcher, vers les bancs.

En chemin, il reçut un appel de son père, qui voulait savoir, quand prendrait-il l'avion pour venir le voir. Il tint à répondre à son père, qu'il ne passerait pas en période scolaire, car le boulot était trop important. Son père ne le prit pas mal, mais lui assura qu'il préférait lui donner son argent en main propre, mais Maxxie ne faiblit pas, et lui dit, qu'il ne viendrait qu'en période de vacances. Le père grommela qu'il mettrait les sous sur son compte. Maximilian ne supportait pas le chantage, il ne faiblissait jamais, même si un quelconque chantage l'arrangeait. C'était dans sa nature, il n'y pouvait rien. Son sac en bandouillère était toujours à moitié sur ses fesses, et il trouva alors un banc pour s'asseoir, totalement libre. Il y avait une jeune femme non loin de lui, mais il n'allait pas l'accoster, elle semblait perdue dans ses pensées, ou plutôt littéralement endormie à cause de son Iphone. Sans plus attendre une minute, il sortit de son sac qui se trouvait sur ses genoux, un cahier. Ce cahier était plutôt assez particulier. Il contenait tout un tas de dessins faits par lui ou pas, et il les ordonnait à chaque fois, crayonnant par ci, par là, ce qui ne lui plaisait plus. On pouvait appeler ça un cahier d'art, car il contenait également des photos. Maxxie l'avait appelé le cahier des petites choses, car il considérait qu'il renfermait, toutes les petites choses qui lui passaient par la tête. Mais alors qu'il était plongé dans son cahier, il vit une ombre près de lui, qui brouillait la lumière sur son cahier, il se contraignit alors à lever les yeux, sur une tête qui ne cachait pas bien le soleil, et il fut donc légèrement aveuglé. Légèrement grimaçant, il regarda la jeune fille prendre la parole, un instant, sans rien dire, puis il la vit alors s'asseoir à côté de lui, comme elle venait de le demander, ce qui amusa légèrement Max', qui prit la parole avant même qu'elle la reprenne:


"Il ne fallait pas demander, si vous vous asseyez sans que je vous donne mon accord...Remarque ce banc n'est à personne."

Etonnante franchise du jeune Winchester, qui parlait toujours calmement, mais en gardant une subtilité incomparable, et qui ne pouvait s'empêcher de vouvoyer tout le monde au premier contact. La jeune fille lui assura ensuite, qu'elle était dans la même année que lui. C'était bien possible, Maxxie se mit alors à la détailler, pour tenter de se souvenir d'elle, et il put alors mettre un nom sur son visage. Max' lui répondit alors:

"Giordano n'est ce pas? Je vois qui tu es. Moi c'est Maxxie."

Il ne parlait pas beaucoup, juste le nécessaire, et il ne disait jamais son nom en entier, et ne prononcait toujours que son surnom, car il ne supportait pas son prénom. Elle ne l'agaçait pas, car elle était courtoise, et polie, de toute manière si elle l'avait agacé, il lui aurait fait savoir.

"Il faut tenter de dormir plus la nuit. Si tu dors entre les cours, tu perds beaucoup de la journée."

Max disait cela parce qu'il ne supportait pas perdre chaque seconde qui était précieuse à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Giordano
Ipod nano


Féminin
Nombre de messages : 152
Age : 25
Nationalité : Italiano-grécque
Spring Mood : L'humeur, c'est ça?
Date d'inscription : 15/02/2008

Spring Person
Péché Mignon: L'orgueil a cela de bon qu'il préserve de l'envie. [V. Hugo]
Top Spring Line:
100/100  (100/100)
On Spot:

MessageSujet: Re: Pénétration secréte. (A & M)   Mer 20 Fév - 18:08

    Elle avait sourit à sa remarque. Elle n’avait de toute façon pas pensé à une réponse négative à sa question. C’était plutôt une rhétorique. Elle arqua tout de même un léger sourire à la franchise du jeune homme. Elle n’avait pas l’habitude qu’on lui parle aussi directement. Mais ça l’avait plutôt ravie, ça changer des gens qui souriaient sans vraiment dévoilé leurs arrières pensées. Au fond, elle en faisait partie de ces gens malgré qu’elle critiquait beaucoup sur leur manque de sincérité. Elle haussa les épaules, ne trouvant pas vraiment de réponse sur le coup. Ben quoi, ce n’est pas pour dire, mais elle s’était un peu fait cassé. Elle ne supportait pas non plus qu’on la fixe, ça lui donner l’impression que les gens allait pouvoir remarquer tout ses défauts qui la complexées lorsqu’elles se contemplaient devant son miroir. Mais elle ne laissa par apparaître son embarras sur le coup. Il tentait de se rappelait d’elle. Il n’avait d’ailleurs pas pris trop de temps pour s’en rappeler, et il avait d’ailleurs réussi à mettre un nom à sa tête. En même temps, elle se faisait un peu trop remarquer en cours. Normal qu’on mémorise son nom de famille comme un chiffre fétiche. Elle fit un grand sourire comme même, enchanté qu’on se rappelle d’elle. En laissant finir sa phrase. Elle connaissait son prénom. Mais elle l’avait tout de même laissé se présenter. Et puis la prise de parole lui vint.

    " Ok, enchanté. Moi c’est Giordano de mon nom, mais mon prénom c’est Alexandra. "


    Elle ne supportait pas qu’on l’appelle par son nom de famille, ça lui donnait l’impression d’avoir dix ans de plus. Et puis c’était pire que le vouvoiement. D’ailleurs à la première phrase de Maxxie, il avait utilisé ce procédé qui avait légèrement fait grimacé la jeune femme. A vrai dire, elle non plus n’appréciait pas vraiment son prénom. Elle aurait préféré se nommer Gertrude ou quelques choses dans le genre qui pouvait faire plus original que Alexandra. C’était trop commun comme prénom, d’ailleurs, ses parents l’avaient un peut choisit par hasard. Ou plutôt par pur crédulité. Parce qu’elle était né un vendredi 13, ils avaient pensé lui donner un prénom qui pouvait conjurer le sort. Du moins, c’est ce que la petite Alexis avait compris. Enfin bon, tel n’est pas l’histoire. Elle avait entre temps écouter la remarque de Max. Sur le coup elle n’avait pas vraiment pourquoi ils disaient ça. Elle n’avait pas dormi en classe, si ? D’où la tête qu’elle tirait avant de demander.

    " Comment ça ? Excuse moi, j’ai du mal à saisir pourquoi tu me dis ça ? J’ai des cernes si gros que ça ? "


    Alors qu’elle posait la question, elle essayait tant bien que mal de réflechir dans sa petite tête de brune. A la base, elle était brune, mais avec l’âge et toutes ses heures passaient sous le soleil lui avait beaucoup éclaircit les cheveux. Elle avait en même temps eu une petite possibilité que ça soit à cause de son assouplissement sous le grand arbre derrière à coté du quel tout ses affaires étaient restés.

    " Au faite, tu viens d'où?"


    La première chose qui intéressé Alex sur son interlocuteur c'était ses origines. C'était quasiment une question incontestable à poser. Ça l’intéressé de savoir d’où les autres venait. D’ailleurs, même ceux qui auraient pu être 100% américains viennent d’autre contrée une fois qu’on fouille bien dans leurs origines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pénétration secréte. (A & M)   Aujourd'hui à 8:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Pénétration secréte. (A & M)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La secrétaire fait des relations publiques...
» [Institutions] Le Secrétariat d’État
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Le secrétaire d'état à l'agriculture Joanas Gué, gros parleur , ti faiseur !
» Orthographe et parler jeun's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPRING DIARY :: Maiden's Blush University :: Rez de Chaussée :: Cour-
Sauter vers: